Navigation Menu+

Monaco, ville la plus chère du monde pour l’immobilier

Monaco est aujourd’hui la ville la plus chère du monde en matière d’immobilier, mais aussi, en matière d’immobilier de luxe. Il faut dire que la ville de Monaco a récemment détrôné la ville de Hong Kong avec une valeur immobilière qui a augmenté d’environ 180% en une décennie seulement. Autant avouer qu’il est effectivement rare de trouver actuellement un bien immobilier au-dessous d’un millions d’euros. Le fait est que de tel bien ne soit pas actuellement satisfaisant sur le plan pratique. Une principale raison à ce renversement de situation immobilière est l’augmentation en nombre de millionnaires s’installant dans la principauté.  

Une clientèle internationale de plus en plus attiré par la ville

Tout d’abord, il est à noter que la ville de Monaco a récemment connu un record en matière de logement neuf grâce à quelques programmes immobiliers à succès. Le fait est pourtant que ces nouvelles constructions n’ont pas suffi à satisfaire tous les acheteurs potentiels du moment. D’autant plus que le marché de l’immobilier de Monaco attire actuellement de plus en plus de clientèle internationale. Cette forte inflation du prix de l’immobilier n’est pas aussi passé inaperçu vu l’impact de celui-ci sur la situation économique du pays. L’année 2017 devrait toutefois être pour la principauté une année de recul à cause de la pénurie actuelle des logements neufs.

Un manque de foncier qui a un impact sur le marché de l’immobilier en général

Le marché de l’immobilier monégasque bat son plein et n’a jamais connu une aussi grande réussite. Le souci ? C’est qu’il manque aujourd’hui de terre à construire à Monaco. Il n’existe effectivement plus de foncier libre sur tout le territoire de la principauté. Autant dire que les projets immobiliers de la principauté furent nombreux mais ont dû être abandonné faute de foncier. L’autre interrogation est : est ce que les anciens projets immobiliers comme la construction sur la mer pourront ils refaire surface ? Attendons voir ce que demain apportera.